Accorder le participe passé : une méthode ludique pour les enfants et une astuce rapide pour les grands.

I ou is ? é ou ée ? Accorder le participe passé peut sembler ardu… je vous l’accorde ! Mais après avoir lu cet article, les difficultés du participe passé appartiendront… au passé ! 

 Une astuce toute simple pour ne plus se faire avoir.

Souvenez-vous : «Avec l’auxiliaire avoir, le participe passé s’accorde avec le complément d’objet direct (COD) si celui-ci est placé avant le verbe ». Non, en fait, oubliez ! Il existe bien plus simple. Catherine, dont le fils Oscar s’embrouillait avec les règles de grammaire, m’a sereinement déclaré « Pour avoir, je lui ai expliqué que, si au moment où il écrit le participe passé, il n’a pas encore écrit le QUOI/QUI, eh bien, il n’accorde pas. » Simplissime !

Exemple : « Cette règle a changé ma vie ! » Au moment où le stylo écrit changé, le stylo n’a pas encore écrit la suite, donc il ne sait pas ce qui a changé, donc il n’accorde pas.

Oui, je vous entends d’ici : « Et quand la phrase possède à la fois avoir et être ? Et quand je tombe sur une phrase comme Elle s’est lavé(?) et s’est fait(?) attendre. Eh bien, c’est là qu’entre en scène Anne-Marie Gaignard et sa méthode ingénieuse.

Une méthode pour être en accord avec la grammaire !

Comme promis dans l’article sur les méthodes de lecture, voici la technique ludique anti-faute de grammaire mise au point par Anne-Marie Gaignard. Elle n’est pas enseignante, ni orthophoniste ou expert en neurosciences. Elle est bien mieux que cela : une ancienne élève perdue devant les mystères de la grammaire française. Adulte, elle a mis au point une méthode pour (r)accorder les enfants (et les adultes) avec la grammaire.

comment accorder participe passé

Les règles les plus tordues de la langue française sont expliquées de manière claire et amusante. Ceci grâce aux aventures d’Hugo, petit garçon qui collectionne les zéros aux dictées.

Le livre est constitué de 9 petites aventures éclairant l’enfant sur 9 difficultés. À lire au rythme des rencontres d’Hugo avec la fée Nina qui lui présente les rois Être et Avoir, ainsi que leurs sujets. Les rois expliquent simplement à l’enfant quelles (bonnes) questions se poser devant un mot à accorder.

En lisant un chapitre à la fois (environ 10 pages) l’enfant a le temps de bien assimiler et de mettre en application son nouveau savoir. Je pourrais parler de leçons au lieu de chapitres, mais Anne-Marie Gaignard n’emploie jamais de mots rappelant l’école (leçon, auxiliaire, groupe nominal, complément et autres joyeusetés). Les verbes ne sont pas conjugués mais habillés correctement. Faire de la grammaire devient un jeu.

Le chapitre 1 (qui apprend à accorder avec être) est présenté sur le diaporama suivant (cliquez sur l’image pour changer de page)

D’autres situations sont vues au fil des chapitres :
Chapitre 2 : Une partie de cache-cache (accorder sans verbe).
Chapitre 3 : Une pensée pour les filles (accorder sans oublier la lettre muette).
Chapitre 4 : La bataille (accorder quand être et avoir sont présents en même temps).
Chapitre 5 : Le roi méchant (accorder avec avoir).
Chapitre 6 : L’île aux secrets (verbes à l’infinitif).
Chapitre 7 : Un traître à démasquer (accorder avec les verbes pronominaux, comme dans notre exemple précédent : Elle s’est lavée et s’est fait attendre).
Chapitre 8 : Au royaume du QUI EST-CE QUI ? (accorder avec des sujets pas très nets).
Chapitre 9 : Le bonus de Nina (astuces pour les noms finissant en é ou ée).
Épilogue : L’ultime récompense (5 clefs du succès et le mur magique sont à découper).

La collection Hugo et les rois comprend d’autres titres comme La roue des mots difficiles, ainsi que des cahiers pour s’entrainer en s’amusant.

cahier s'entrainer accord participe passéLien pour feuilleter
Mon cahier 1 Je sais conjuguer les verbes.

 

 

Anne-Marie Gaignard s’amuse aujourd’hui avec ce qui la tourmentait hier. On peut donc dire que son passé participe à son nouvel accord avec son être présent.

Le site d’Anne-Marie Gaignard 

Et dans notre futur proche, il sera question de mythologie grecque. Parce qu’avec les enfants, ça fonctionne du feu de dieu(x) ! Mais en attendant, n’hésitez pas à partager et commenter celui-ci ! 

Delphine

Liens catégories : LIRE – 

2 réflexions au sujet de « Accorder le participe passé : une méthode ludique pour les enfants et une astuce rapide pour les grands. »

Pour vos commentaires ou vos pensées du jour, c'est ici